Chronique cinématographique

En ce jour d’élections législatives partielles à Villeneuve sur Lot pour que les électeurs réattribuent le siège de Jérome, qui se souvient d’Arsène Cahuzac ? Dans un film de Georges Lautner dont l’action se situe à Loubressac, le fin mot de l’histoire un peu loufoque est la récupération de matrices d’impression de faux billets de cent dollars. On n’en était pas aux comptes dans des banques en Suisse ou ailleurs. Le fossoyeur du village, le dénommé Arsène Cahuzac, s’enrichira comme tous les autres mystérieusement et ils transformeront le petit village en une sorte de Woodstock où se retrouveront les hippies de toute l’Europe. Mais le prénommé Jérome sera-t-il le fossoyeur du PS …

vlcsnap-2013-06-16-17h49m10s53

« Quelques messieurs trop tranquilles » (1972)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s