Orwell version 3.0

Le 18 mai j’écrivais ce billet :

https://jacqueshenry.wordpress.com/2013/05/18/vous-connaissez-larry-page/

J’ignorais qu’Edward Snowden allait livrer ses états d’âme au Guardian, lui l’horrible sous-marin de la NSA, en fuite (à Hong-Kong aux dernières nouvelles), qui a déclaré que Google, Facebook et bien d’autres sociétés sévissant sur internet et la téléphonie mobile étaient tous espionnés 24/24 h par les services de renseignement Américains, quoiqu’en dise Mark Zuckerberg, jurant, offusqué et la bouche en cul de poule, que jamais au grand jamais Facebook n’a fourni un quelconque renseignement à la NSA (National Security Agency). Ben voyons ! Suffirait-il de lire un article dans la presse de caniveau pour se persuader que n’importe quel inscrit sur Facebook ne risque rien puisque le brave Mark l’a dit ? Idem pour Larry Page (Google) et Reid Hoffman le CEO de LinkedIn. Pour la téléphonie cellulaire c’est encore pire puisque Android est un logiciel propriété de Google utilisé par un milliard de personnes. Chaque fois que n’importe quel quidam sur la planète donne un coup de téléphone, rédige un tweet ou un e-mail, il se fait espionner et après filtrage à l’aide de puissants programmes de reconnaissance vocale ou d’identification de mots sensibles, ses agissements sont archivés pour plus d’enquête ou simplement effacés, heureusement, dans la plus grande majorité des cas. C’est Orwell version 3.0. Tout suspect est alors surveillé par la CIA, traqué avec son téléphone, ses cartes de crédit, ses accès internet, bref, il est devenu un simple code barre pouvant être mis en prison à n’importe quel moment, déporté à Guantanamo, ou refroidi par un tueur au coin d’une rue anonyme. Inutile de sécuriser, coder, crypter, rien n’échappe à la NSA. Heureusement qu’il n’y a pas que des gens débordant de zèle dans les services d’espionnage, sinon la moindre allusion à un sujet sensible pourrait nous conduire directement dans des camps de concentration avant un jugement pour atteinte à la sécurité nationale (américaine) mais qu’en est-il des autres pays ? C’est probablement la même situation … Nos libertés individuelles fondamentales sont bafouées et c’est ce qu’a dénoncé Edward Snowden au péril de sa vie, un grand coup de chapeau !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s