Triste journée d’anniversaire …

Il y a 25 ans Desproges disparaissait de la scène et de la radio. Il n’a jamais été remplacé comme d’ailleurs Coluche ou Pierre Dac. Aujourd’hui, l’heure n’est plus à l’humour. On est censuré implacablement par les webmasters des sites web, comme si on n’était pas en conformité avec la ligne du parti. La France commence à ressembler à l’URSS des goulags. Desproges aurait ri de l’aventure qui m’est arrivée hier sur le web. J’habite en Espagne, plus précisément à Tenerife, et j’ai laissé un commentaire sur le NouvelObs en ligne. Il m’arrivait très rarement de procéder ainsi sur ce site ouvertement orienté à gauche. Mais j’avais décidé de le faire, un peu énervé par les prises de position partisanes de ce quotidien en ligne en terminant mon commentaire par cette phrase : « La France est une république bananière dirigée par des ploutocrates crypto-communistes ». Ce matin, en ouvrant mon navigateur favori (safari puisque j’ai un MacBook), impossible de me connecter au site du NouvelObs ni à celui de Challenges. Je suis interdit de séjour sur ces deux sites. Voilà l’image de la démocratie et de la liberté d’expression que donne la France depuis l’étranger.

Je pense que Pierre Desproges aurait trouvé là une occasion de se gausser habilement et talentueusement des turpitudes auxquelles nous pouvons être soumis avec internet, outil qu’il ne connaissait pas à l’époque mais dont il aurait certainement usé avec habileté. Triste époque pour la patrie des droits de l’homme … 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s