Chronique tokyoïte # 9 : le coeur du concombre

Décidément le Japon m’étonnera plus encore que ce que l’on peut imaginer. Les mets japonais sont d’une perfection esthétique et diététique inégalées dans le monde mais il fallait un plus faisant appel à la créativité pour que les agriculteurs puissent réaliser des plus-values substantielles avec des légumes totalement anodins et abordables. Prenons par exemple un vulgaire concombre. Les Japonais ont su ajouter de la valeur à ce légume trivial et d’un prix insignifiant en l’introduisant au cours de sa croissance dans une sorte de moule pour littéralement le façonner en forme de cœur et le résultat est pour le moins attendrissant, si l’on peut dire les choses ainsi :

DSC_3239

En d’autres temps, Pasolini avait fait du concombre un objet vedette de l’un de ses films, mais ces petits cœurs que l’on peut colorer en rose pour la Saint-Valentin de l’année prochaine avec des carottes rouges pourraient donner des idées à bien des maraîchers dans la France profonde.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s