Greenpeace s’ingère dans les affaires de l’Etat !

 

« Pour tenir sa promesse, François Hollande doit acter la fermeture d’au moins 20 réacteurs à horizon 2020« , souligne dans un communiqué Sophia Majnoni, chargée de campagne nucléaire pour Greenpeace, en référence à l’engagement du président de la République de baisser la part du nucléaire de 75 à 50 % d’ici à 2025 dans la production d’électricité. « Fermer uniquement Fessenheim est une manoeuvre politique. Cela ne nous permet pas d’atteindre l’objectif présidentiel, mais surtout d’autres centrales sont aussi dangereuses« , ajoute-t-elle.

Signé Greenpeace pour les caractère en gras (tiré d’un article du Point.fr)

On remarque à l’évidence que Greenpeace, une association terroriste (étymologiquement : qui sème la terreur), de droit néerlandais après avoir été américaine mais avoir eu des déboires avec le fisc américain, se mêle de politique intérieure française, et de quel droit s’ingère-t-elle dans la politique énergétique française ? Parce qu’elle pilote EELV, un ramassis d’ignorants plus soucieux de se remplir les poches avec des rémunérations de ministres (d’opérette) ou de députés, voire de sénateurs (c’est encore pire) que par exemple de la santé des Français qui respirent dans les villes un air hautement vicié et chargé de particules cancérigènes, un article du Figaro le rappelait encore hier ! Non, pour plaire aux femelles écolos et au sénateur Placé, Greenpeace s’arroge ce droit d’interférer avec le gouvernement français qui aura déjà beaucoup de mal à respecter ses engagements politiciens et démagogiques de revenir à 50 % de la part électro-nucléaire dans le package énergétique* de la France. Mais Greenpeace ne donne aucune indication sur la manière d’y arriver en 2020 sans aggraver la facture énergétique de la France, déjà dépendante de la Russie et de l’Algérie pour le gaz naturel, en ne nuisant pas à l’esthétique du paysage littoral français avec l’implantation de forêts d’éoliennes et en ne défigurant pas les hauteurs du Lubéron ou des Alpilles avec l’installation de fermes photovoltaïques et enfin sans que la France soit obligée de quitter le protocole de Kyoto. Un nouveau comité Théodule (couteux naturellement) est mis en place pour discutailler de l’avenir énergétique de la France, et il en est de même au niveau européen, mais retranchée dans sa tour d’ivoire et considérant qu’elle détient la science infuse, Greenpeace refuse de siéger dans ces comités. On comprend donc bien par cette attitude les contradictions dans lesquelles cette association de malfaiteurs se débat elle-même. Mais avant de reconnaître ses erreurs de jugement, il faudra une génération et un ou deux autres chocs pétroliers …

Je reprends les termes de Greenpeace :

« La catastrophe de Fukushima est venue nous rappeler qu’il faut se préparer à un accident majeur même si ce n’est pas le scénario le plus probable« .

J’aime bien ce « même si … » qui veut bien dire que Greenpeace ne sait pas de quoi elle parle. Naturellement qu’il n’y aura pas de séisme de magnitude 9 en France, mais il pourrait aussi y avoir une chute de météorite comme en Russie il y a peu de temps. Pourtant, Greenpeace se base sur des arguments aussi improbables que la chute d’une météorite, c’est dire le niveau de démagogie de ces gens(foutres) qui ignorent aussi que le niveau de sécurité des unités de Fesseinheim compte parmi les meilleurs du parc nucléaire français.

Et aussi : « Pour tenir sa promesse, François Hollande doit acter la fermeture d’au moins 20 réacteurs à horizon 2020« . Mais comme le Président n’arrivera déjà pas à tenir ses promesses économiques (chômage, réduction des déficits et de la dette, réduction du trou de la sécurité sociale, et j’en passe) il pourra encore moins tenir les dites promesses en fermant purement et simplement 20 réacteurs. Il suffit d’observer le déficit de la balance commerciale du Japon, du jamais vu depuis 50 ans, qui est une conséquence directe de la fermeture du parc électronucléaire à la suite du séisme du 11 mars 2011 et de ses conséquences. La France (et François Hollande) a-t-elle aussi besoin d’une aggravation substantielle de son déficit commercial déjà catastrophique ? Peut-être que Greenpeace a réponse à tout !

*Package énergétique : Le nucléaire représente environ 80 % de l’énergie électrique produite en France, certes, mais seulement environ 42 % de l’ensemble de l’énergie primaire consommée en France et dans les DOM : on est donc déjà en dessous des 50 % que réclament les écolos et qu’a inconsidérément promis Hollande candidat. Il s’agit donc d’un faux débat purement politique.

 

 

 

 

Une réflexion au sujet de « Greenpeace s’ingère dans les affaires de l’Etat ! »

  1. « Parce qu’elle pilote EELV, un ramassis d’ignorants plus soucieux de se remplir les poches avec des rémunérations de ministres (d’opérette) ou de députés, voire de sénateurs (c’est encore pire) que par exemple de la santé des Français »
    Au combien vrai….tous ceux et celles qui s’auto proclament meneur d’une cause ecolo, ne font usage d’une catastrophe que comme vecteur de communication, je vous offre comme simple exemple EElv Japon qui arrivant a l’age de la retraite , aimerait bien se goinfre de l’enveloppe de depute pour ces vieux jours…
    http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/fiches_synthese/septembre2012/fiche_17.asp (qui plus est, pas de chance pour la France, mes madane M…., n’a jamais de sa vie travaille en France, pas un centimes de cotisation ) de plus avec les moyens modernes de communication, je n’arrive pas a comprendre pourquoi ces gens la parcourent le monde en avion , un avion n’est pas ce qu’il y a de plus eco pour faire la promotion d’un comportement eco et responsable.
    Je reproduis ici un commentaire sur un membre d’EELV… »Anecdote, pour revenir au sujet du début : un jour que j’ai rencontré J.-V. Placé (autour d’un événement non politicien), nous avons discuté avion et train. Il m’a justifié l’intérêt de l’avion sur Paris-Toulouse, parce que le train, c’est “long“. Par l’argument, le ton employé et l’absence de doute manifestés par lui, j’ai senti à cet instant le cynisme mentionné plus haut, et j’ai vu un politicien comme les autres. »
    http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=1528
    Je ne suis pas toujours d’accord sur ce que vous ecrivez, mais concernant l’ecologie politique, ses mouvements ne sont qu’une imposture.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s