Suite mon billet sur la fermeture annoncée du CPN de Fessenheim

Un des lecteurs assidus de mon blog m’a envoyé ce commentaire en privé hier sur mon mail :

« (…) Mais je préfère un capitaine de pédalo qui apaise (ce dont le pays avait un urgent besoin) à un va-t-en guerre qui divise. Pour les dépenses et les dettes, les deux (et même les précédents) ont été très créatifs ! Reconnaissons toutefois que les engagements pris de réduire les dettes semblent surtout provenir du capitaine de pédalo qui s’efforce de faire muter le socialisme français . On peut dire que Fessenheim fait partie du prix de cette « mutation »

 

J’ai alors répondu ceci et que les lecteurs de mon blog me corrigent car mon estimation est très approximative :

« Fessenheim fait partie du prix de cette mutation » : d’abord la fermeture de Fessenheim a été exigée par les verts avec comme contre partie leur soutien au gouvernement dont il n’a pas besoin puisqu’il a la majorité à la Chambre, c’est donc une mascarade car les socialistes peuvent très bien muter tous seuls sans ces abrutis de verts. Maintenant il faudrait comptabiliser le manque à gagner pour EDF d’une fermeture prématurée (puisque l’ASN a donné son feu vert pour dix années d’opération supplémentaires) que l’on peut évaluer pour dix ans + de 2013 à 2016 à 38 milliards d’euros en tenant compte de l’achat de pétrole au prix du jour pour produire une quantité équivalente d’électricité avec des usines qu’il faudra construire d’ici 2016 (je n’ai pas pris en compte ce dernier coût) et produire cette énergie en creusant la balance commerciale de la France inévitablement. Mon calcul est basé sur le prix du KWh sortie usine auquel il faudrait ajouter les diverses pertes de transport et de transformation en basse et moyenne tension. On comprend donc qu’EDF s’énerve et que cette décision ne tient pas debout ! A ces 38 milliards d’euros il faudrait normalement soustraire le prix de 2 x 4 rechargements en uranium mais je n’ai aucune idée du montant de la facture qu’AREVA présente à EDF pour le rechargement d’un 900 MWe, processus complexe puisqu’on n’enlève pas tous les assemblages mais qu’on transfert au centre du réacteurs certains et qu’on garnit d’assemblages de combustibles neufs sur la périphérie … Disons 3 à 5 milliards d’euros mais je me hasarde un peu dans l’inconnu sur ce dernier point qui est loin d’être un détail. La facture, de toutes les façons, sera salée pour EDF, très salée ! Le gouvernement devrai publier ces données pour bien montrer qu’on nous mène en Batho !!! »

Je suis dans l’attente d’un communiqué de la CGT qui évaluera dans toute la transparence adéquate le coût de la fermeture prématurée de l’usine de Fessenheim. Mon évaluation est loin de la réalité, je vous l’accorde, mais l’ordre de grandeur est plausible. Qui paiera ? Naturellement les contribuables, comme toujours quand le gouvernement, quel que soit sa couleur, décide dans l’erreur. Qui a payé in fine le refinancement de Dexia ? Le contribuable. Qui a failli payer la nationalisation des hauts-fourneaux de Florange envisagée par l’agitateur numéro un du gouvernement qui n’a rien à proposer de sérieux sinon le son de sa voix ? Le contribuable ! Qui a payé l’arrêt et maintenant le démantèlement de Creys-Malville ? Naturellement et encore le contribuable … Voilà la stratégie finale du gouvernement socialo-marxiste. Les contribuables paieront et si ce n’est pas suffisant, on empruntera de l’argent aux marchés en émettant des obligations d’Etat qui ne seront pas honorées, car tout de même il faut reconnaître que l’Etat en est réduit à emprunter pour payer les intérêts de la dette, un peu comme à la Madoff !

Alors, d’accord avec Madame Batho, on ferme Fessenheim et on emprunte pour combler le trou financier, qu’à cela ne tienne, les contribuables paieront.

 

Vive la République !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s