Le rhume, comment le stopper quand il se déclare ? Avec du rhum !

Je me souviens d’un mot fameux du vieux père Thierry, le patron de la distillerie Bielle à Marie-Galante, me déclarant fièrement que son rhum soignait beaucoup de maladies, mais à condition de ne pas en abuser. L’abus de rhum de Marie-Galante titrant 59 degrés est en effet peu recommandé si l’on ne veut pas se retrouver dans un asile car il contient des traces de méthanol particulièrement toxique pour les neurones.

Il y a deux jours, je suis allé me promener à Kamakura, l’ancienne capitale du Japon (où résidait le Shogun) détruite par un tsunami au XIe siècle, et qui est aujourd’hui un charmant bourg très touristique, situé au sud de Yokohama au bord de la mer.

Il y avait un vent terrible sur la plage et le lendemain j’ai ressenti tous les symptômes d’un début de rhume, le nez qui pique, les yeux qui pleurent, des éternuements répétés, pas une allergie quelconque puisque je ne suis nullement sensible à ce genre d’affection mais un vrai bon début de rhume qui allait inévitablement se transformer en sinusite et en bronchite.

Je me suis servi un petit verre de rhum du Père Labat (il y a aussi une bouteille de Bielle dans le caveau situé sous la cuisine) et j’ai trempé un doigt dans le verre que j’ai présenté devant chaque narine en inspirant profondément les vapeurs d’alcool, non pas dans le but de m’enivrer, mais de tuer les virus qui avaient largement envahi tout ce qui constitue l’intérieur du nez.

Aujourd’hui, tout était rentré dans l’ordre, le nez sec, plus aucun signe de rhume, évaporé avec les vapeurs de rhum ! L’explication au propos du vieux père Thierry est simple : le virus du rhume ne supporte pas l’alcool du rhum et je ne fais aucun jeu de mot, ce pourrait être du calvados ou une bonne poire de Beaurepaire, l’effet serait identique. Alors, pour un rhume anodin mais potentiellement cause d’autres maux, n’allez pas chez le médecin qui vous prescrira des antibiotiques complètement inutiles, mais plutôt dans n’importe quel magasin où vous pourrer trouver du rhum des Antilles, un Dillon ou un Trois-Rivières fera l’affaire, mais si vous trouvez du rhum de Marie-Galante, n’en abusez pas !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s