Attali et Gallois aux oubliettes de la République ?

Après avoir lu l’interview de Jacques Attali au sujet du rapport dit « Gallois », on nage encore plus dans le surréalisme et l’amateurisme du gouvernement qui n’a pas tardé à réagir par la négative à la suggestion contenue dans ce rapport de procéder à des forages exploratoires pour évaluer le potentiel du sous-sol français en gaz naturel non conventionnel. Et ceci est révélateur de l’incohérence du gouvernement socialiste qui précipitera la France dans un gouffre insondable, économiquement, socialement et moralement.
Pour en revenir brièvement à l’allègement des charges sociales des entreprises, il faudrait combattre le mal récurrent qu’est le déficit du système de protection sociale de la France. Un système de protection universel, certes envié par de nombreux pays par son excellence, adapté à des épisodes de croissance économique mais invivable quand cette croissance n’est plus au rendez-vous, ce qui est le cas depuis le début de l’année 2012, si les données de la banque de France et de l’INSEE sont exactes. En d’autres termes, interdits de plume, la France est en stagnation depuis plus de 9 mois, or les dépenses de santé, les dépenses générales de l’Etat et des collectivités territoriales continuent inexorablement d’augmenter car le fait du politique est de dépenser de l’argent pour satisfaire les électeurs et les syndicats. Bref, le système dans son ensemble va vers son effondrement prochain et ce ne sont pas les augmentations drastiques d’impôts qui y feront quelque chose. L’Etat doit se réformer de l’intérieur et strictement réduire ou supprimer toute dépense non nécessaire au bon fonctionnement du pays. Or, par idéologie, pris entre les Verts avec qui le PS a conclu des accords iniques et les syndicats qui ont appelé à voter pour Hollande, le parti socialiste dans son ensemble, y compris le premier ministre qui n’a aucun pouvoir et le président par défaut qui n’a aucune compétence, sombrera comme la France toute entière qu’il aura entrainé dans le chaos.
Si la remise en cause solennelle de l’aspect exploratoire des gaz de schiste peut paraître anecdotique, il n’en est rien, tout repose dans la politique française actuelle sur l’idéologie avec des relents malsains du genre « principe de précaution » conduisant au « principe d’inanition » qui précipitera la chute de la maison France. Attali et maintenant Gallois vont être jetés dans les oubliettes de la République comme bien d’autres rapports dérangeants insistant sur le caractère ubuesque de nombre de lois françaises votées par des politiciens qui pensent d’abord à eux-mêmes et accessoirement au bien-être du pays.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s