Pauvre France de mon enfance …

Cette fois c’en est trop ! François Hollande, l’amant de Valérie, alias Flanby, veut supprimer les devoirs à la maison pour tous les petites têtes blondes (et moins blondes cela s’entend) que leurs dévoués professeurs et maîtres leur donnent à faire (quand ils ne sont pas en congé de maladie ou de formation pédagogique ou encore d’activité syndicale, et j’en passe) justement à la maison parce qu’il est injuste que des enfants dont les parents ne savent ni lire et écrire soient soumis aux mêmes pensums que ceux dont les parents sont énarques ou polytechniciens !
Mais c’est vrai ! Ca c’est du vrai socialo-marxisme, l’égalité, l’égalité des chances dans la médiocrité … et bientôt des camps de travail et de redressement pour les récalcitrants, je parle des parents qui payent des leçons de musique ou de dessin à leurs enfants, qui leur ont acheté un ordinateur ou encore simplement un Scrabble pour leur apprendre le vocabulaire ou les môts peu usuels. Non ! Le Scrabble va aussi être interdit, on ne lira que les œuvres complètes de Lénine et de Marx ou le petit livre rouge de Mao et rien d’autre, surtout pas Stendhal ou Proust, ça pourrait ruiner le principe d’égalité des chances.
Et pour apprendre à lire et écrire correctement sans devoirs à la maison, je passe sur le calcul puisque tous les enfants ont des calculettes dans leur sac et qu’ils ne savent même pas calculer de tête combien font deux et deux, et bien on embauchera encore plus de maîtres et de professeurs et le tour sera joué ! Le hic, c’est qu’il n’y a pas d’argent dans les caisses de l’Etat, mais qu’à cela ne tienne, Hollande fera passer la pilule amère en augmentant encore les impôts divers et variés.
Plus de devoirs à la maison, plus de leçons à apprendre, la semaine scolaire allongée d’une demi-journée, donc par voie de conséquence tout à fait logique, le raisonnement est facile à suivre, plus d’enseignants, et tout le monde sera content.
Mais Hollande a oublié de nombreux détails : plus de rumsteaks pour les nantis puisque les pauvres ne peuvent pas s’en acheter, plus de télévision grand écran puisque les pauvres (qui votent socialiste) ne peuvent pas non plus s’en acheter, et puis plus de voitures, les transports en commun pour tout le monde, surtout ceux qui sont tout le temps en grève, des camps de travail pour les récalcitrants (je l’ai déjà dit), en quelque sorte le bon vieux socialisme à la bolchévique. Et pendant ce temps-là les ministres continueront à se déplacer en Falcon en arborant des montres-bracelets à cent mille euros, en ripaillant chez Laurent (le QG de Valérie) puisque les riches et les moins riches continueront à payer encore plus d’impôts.
Voilà la pente dangereuse qu’a choisi le Président pour décérébrer les Français pour qu’ils soient enfin tous fondus dans le même moule de l’ignorance et de la médiocrité.

Pauvre France de mon enfance ! C’est ma mère qui m’a appris à lire, écrire et compter, à l’époque les parents en avaient encore le droit …

3 réflexions au sujet de « Pauvre France de mon enfance … »

  1. Cette volonté de nivellement par le bas s’amplifie certes mais elle n’est pas nouvelle ayant été élevé par mes grand parents entre 2 et 5 ans (pour cause de tuberculose de ma mère ) mon grand père à la retraite m’avait appris à lire écrire et compter avant l’age de 5 ans
    Entré au CE1 à cet age,un an plus tard j’ai été admis en CE2 (j’ai même reçu en prix de fin d’année un livre que j’ai toujours )
    Mais suite à un changement de domicile , j’ai du changer d’école et dans cette école : interdiction formelle d’avoir deux ans d’avance , redoublement du CE1 obligatoire J’en garde encore aujourd’hui à 56 ans un souvenir d’ennui puissant et … une certaine paresse ! (pourquoi se fatiguer ? )

  2. L’ideal serait que les enfants fassent les devoirs à l’école avec les enseignants par exemple. Parce que c’est vrai qu’il y a des gosses qui vivent dans une pauvreté intelectuelle qui sera forcément handicapante pour le vie sociale future.

    • Comme le disait justement Ledall (voir ci-dessus) il s’agit d’un nivellement par le bas préjudiciable à l’ensemble de la nation. On ne veut plus des élites (et pourtant Hollande, alias Flanby est un énarque pur et dur) et on veut uniformiser les citoyens dans un moule qui me fait penser à certaines séquences du film d’Allan Parker « The Wall » pour voir comme résultat des psychopathes incapables de s’adapter à la civilisation moderne technologique. Je persiste et signe en répétant que cette décision est inappropriée et pour le moins ridicule (elle fait d’ailleurs la risée tant d’autres pays européens qu’outre atlantique)…

Répondre à Jacques henry julliard Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s