Chronique tokyoïte #8 (La police près d’Hibiya, meeting annuel du FMI et de la WB)

Aujourd’hui, comme presque tous les jours (hier était un jour férié au Japon pour je ne sais quelle raison), j’ai pris le métro jusqu’à KazumiGazeki, une station de la ligne Marunochi qui se trouve en plein coeur des buildings gouvernementaux. J’ai traversé le parc d’Hibiya et je me suis attardé sur les petits décors de verdure présentés le long des principales allées du parc à l’occasion du show Tokyo Green 2012.
Quand je suis arrivé à la hauteur de la grande avenue que je dois traverser pour atteindre l’immeuble où travaille mon fils, près du siège de TEPCO (vous vous souvenez de Fukushima ? C’est eux) j’ai remarqué une extraordinaire concentration de policiers alors que le parc était tout à fait calme. J’ai cru qu’il y avait encore une manifestation anti-nucléaire !
J’ai fini par comprendre que pendant les 5 jours à venir le quartier abritait tout ce qui se fait de mieux au monde en terme de finances, la réunion annuelle conjointe du FMI et de la Banque Mondiale, rien que ça !
De quoi vont-ils parler entre deux sushis, on peut se le demander. C’est le grand raout des argentiers du monde entier (ou presque) mais les politiciens genre Flanby ne sont pas invités (ni Cameron d’ailleurs et encore moins Rajoy) et pour cause, ce ne sont plus eux qui gouvernent mais les gros bras de la finance, à commencer par les hedge funds, les gros fonds de pension occultes et les fonds souverains du Qatar, des UAE ou encore de Russie (on a trop tendance à oublier la Russie sur le grand échiquier de la finance), en un mot ceux qui ne se feront pas rouler dans la farine auront de la chance puisque même le pays hôte, le Japon, s’est déjà fait admonester pour son laxisme fiscal et budgétaire, c’est dire !
Madame Lagarde, qui ne doit pas avoir trop d’atomes crochus avec Flanby ou le Prof d’allemand, a aussi craché son venin cousu d’or, la France socialiste n’y arrivera pas, point barre, la discussion est close !

Je trouve ces raouts payés par les contribuables du monde entier un peu écoeurants et pour le moins inutiles …

Une réflexion au sujet de « Chronique tokyoïte #8 (La police près d’Hibiya, meeting annuel du FMI et de la WB) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s