Appel à la Cour des Comptes : faire un audit du coût du monde politique français !

J’ai lu quelque part (ou entendu à la radio) que Hollande avait demandé un audit de l’état des finances de la France. Le nouveau président aurait-il aussi le courage (et l’audace) de demander un audit sur le coût du fonctionnement du monde politique pour les contribuables. C’est bien beau (et démagogique) de réduire les appointements des ministres, mais quand on voit qu’il y aura 8500 candidats aux législatives et que tous ces pauvres gens seront plus ou moins financés par l’Etat, donc les contribuables, c’est assez indécent. Et si on rajoute les quelques 380 000 politiciens de tous bords constituant le mille-feuille administratif français, créé par les politiciens pour qu’ils se constituent des rentes de situation avec, cerise sur le gâteau, le cumul des retraites. Chirac, par exemple, touche au moins 4 retraites différentes, Sarkozy va en toucher au moins trois, il peut très bien ne plus rien faire du tout aux frais des contribuables et aller se dorer la couenne quelque part dans une île paradisiaque. J’avais mentionné dans un précédent billet que le monde politique coûtait au moins 10 milliards d’euros par an au pays, mais je dois être loin de la réalité. La miss Duflot s’est presque fait remonter les bretelles parce qu’elle était venue à son ministère (poste pour lequel elle percevra naturellement une retraite) en métro et en jeans. Wauquiez a déclaré qu’il ne toucherait pas aux six mois de salaire de ministre que tous les ministres sortant toucheront jusqu’à la fin de l’année 2012 ( ! ) mais pour ne pas froisser ses anciens collègues, il a pris soin d’ajouter que c’était une décision personnelle. Hollande a déclaré qu’il était un homme normal, comme les autres, il se moque de qui ? Dans les pays scandinaves, dont au passage la santé financière est enviable en regard de celle de la France, les politiciens sont vraiment des gens comme les autres, ils ne perçoivent pas de salaires et d’indemnités extravagantes et ils travaillent pour leur pays non pas par cupidité mais par civisme. Depuis qu’on a coupé la tête de Louis XVI, les politiciens n’ont eu de cesse de rétablir des privilèges qu’ils se gardent bien de remettre en cause, alors même que la France traverse l’une des pires crises depuis cent ans !
Mais non ! les politiciens font de la politique pour se remplir les poches et devenir rentiers à vie. En Italie, pays où les privilèges des politiciens est encore plus verrouillé qu’en France, on a estimé que la classe politique coûtait près de 15 milliards d’euros aux contribuables chaque année, totalement indécent. Sans faire trop d’erreur, ce doit être du même ordre de grandeur pour la France. Il est vrai qu’il faut des politiciens dans une démocratie, le système qui fonctionne le moins mal, c’est vrai que les politiciens chinois sont tous corrompus, c’est vrai aussi que les citoyens ne peuvent pas se gouverner eux-mêmes, mais les politiciens devraient montrer l’exemple du civisme, ne serait-ce que pour que la population des contribuables les regardent avec un peu plus de respect.
J’en appelle donc la Cour des Comptes à faire un audit du coût du monde politique français et sortir un genre de rapport Perruchot comme pour le coût du syndicalisme que j’ai lu de A à Z et qui fait ressortir que ce sont des milliards d’euros payés par les contribuables et les entreprises gaspillés pour pas grand chose au nom du sacro-saint dialogue social.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s