Cruiser (Syngenta), Fludioxonil (Syngenta), Iprodione (Bayer Crop Science Suisse), armes de destruction massive !

Je viens d’être accroché par un article du Point au sujet du Cruiser de Syngenta et dont je mettrai le lien en fin de billet.
Pour mémoire, le Cruiser est un neurotoxique de la famille des néonicotinoïdes. C’est un produit systémique, c’est-à-dire qu’il se répand dans toute la plante quand la semence est traitée avant de semer, protocole de plus en plus adopté par les compagnies chimiques quand elles font la promotion d’un pesticide systémique.
Voilà pour les rappels succints.
De nombreuses études ont été effectuées par divers laboratoires indépendants sur les effets du Cruiser sur les abeilles notamment car la disparition de ces butineuses devient alarmante.
Syngenta prétend que le Cruiser n’a aucun effet sur les abeilles et autres insectes, comme ça, sans jamais avoir effectué d’études de toxicité correctes et détaillées. Syngenta est une puissante multinationale suisse basée à Bâle, dispose d’une armée d’avocats à sa solde, et toute entrave à la réalisation de bénéfices sur la vente de ses produits phytosanitaires se solde par un échec.
Il y a quelques années déjà, alors que j’étudiais le mode d’action de l’iprodione, un produit originellement issu des laboratoires de Rhône-Poulenc, maintenant propriété de Bayer Crop Science Suisse j’ai découvert qu’un produit de Syngenta était un puissant diabétogène potentiel compte tenu de son mode d’action que Syngenta a immédiatement nié alors que je les avais mis en garde personnellement après avoir démissionné du CNRS, mise en garde si je me souviens bien un peu menaçante dans la mesure où j’étais disposé à publier mes travaux dans une revue à comité de lecture*. Encore aujourd’hui, le mode d’action de ce produit dont le nom « company » est le fluodioxonil est considéré comme il est dit dans le « Pesticide Manual », la bible des poisons vendus par les compagnies chimiques, comme inhibant une activité enzymatique qui n’a strictement rien à voir avec son réel mode d’action, l’interférence avec le métabolisme du glucose (comme l’iprodione) et dont la potentielle induction de diabète de type II.

Voici le commentaire que j’ai laissé à propos de l’article du Point :

Et le fludioxonil de la même société, laconiquement prétendu inhiber une protéine kinase alors que c’est un puissant diabétogène potentiel, c’est renversant quand on sait que les diabètes de type II sont en permanente progression !

La rédaction du Point a omis le titre de mon commentaire qui était :
« Syngenta = Assassins » et je la comprend compte tenu de ce que j’ai dit plus haut.
Ces assassins sont prêts à tout pour museler qui que ce soit qui pourrait nuire à leur course au profit en dépit des mises en garde répétées d’une centaine de laboratoires de par le monde.
C’est un véritable scandale qui doit être dénoncé haut et fort car la vie de l’ensemble de l’humanité est mise en danger. C’est bien pire que les essais nucléaires atmosphériques des années 50 et 60 car c’est l’ensemble du monde vivant, depuis les baleines, les humains et les abeilles jusqu’au plancton qui se fait intoxiquer par des xénobiotiques dont les grandes compagnies ont menti et mentent encore à propos de leurs modes d’action uniquement pour réaliser des profits extravagants.
Les entomologistes s’inquiètent du déclin des abeilles, à juste titre d’ailleurs puisque c’est un insecte essentiel pour la pérennité de nombreuses cultures vivrières, les compagnies chimiques du monde entier, quelles qu’elles soient s’intéressent uniquement à leurs profits au mépris de l’ensemble de la planète, C’est à gerber !

* Quand j’ai tenté de publier l’article relatant mes travaux sur l’iprodione, mon manuscrit a été naturellement refusé et l’un des référés du comité de lecture était de toute évidence un des chercheurs de Syngenta, mais cela est une trop longue histoire à détailler dans ce billet …

http://www.lepoint.fr/science/syngenta-conteste-les-conclusions-d-une-etude-sur-son-pesticide-cruiser-osr-30-03-2012-1446740_25.php

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s