Toujours au sujet du nucléaire …

Dernier commentaire envoyé en réponse à Zebu, un habitué du blog de Paul Jorion :

Je suppose que, comme je lis régulièrement vos billets invités sur ce blog, vous avez lu le commentaire circonstancié envoyé de soir en réponse à un adepte de ce blog où heureusement toutes les opinions sont acceptées. Je n’ai aucune honte à déclarer que je suis pour l’énergie nucléaire qui est la seule alternative à une catastrophe climatique annoncée et déjà bien engagée.
Simplement pour remettre les esprits en place, l’Arabie Saoudite brûle actuellement 60 % du pétrole qu’elle extrait de son sous-sol pour produire de l’électricité pour les climatiseurs et dessaler l’eau de mer, c’est-à-dire une consommation de confort. L’Arabie Saoudite ment depuis des années au sujet des réserves de son sous-sol. Comment envisagez-vous l’avenir de vos petits-enfants sans une source d’énergie fiable et économique (si vous avez des petits-enfants) sans être esclave des nations détentrices des ressources pétrolières et gazières. Quant au charbon, il existe en France des gisements considérables (voir dans la Nièvre, rapports variés du BRGM) mais qui va accepter qu’on détruise le paysage paisible de nos campagnes pour extraire à ciel ouvert des millions de tonnes de houille comme font les Allemands pour la tourbe en détruisant des villages entiers.
Je me demande si les écolos dont se revendique Monsieur Jorion pour qui j’ai un profond respect par ailleurs sont vraiment conscients de l’importance des choix auxquels nous allons être confrontés : polluer et mourir à petit feu ou alors opter pour la seule source d’énergie susceptible de préserver l’environnement pour les générations futures : le nucléaire (thorium et filière à neutrons rapides).
Pour exemple : j’ai vécu une année à Marie-Galante. Il y a une centaine de petites éoliennes qui doivent résister aux cyclones. Quand le vent est optimal, ces éoliennes fournissent 80 % de l’énergie électrique pour l’île qui n’est pas connectée à la grosse centrale thermique de la Guadeloupe. Comme chacun sait, les alizés s’endorment la nuit, c’est un phénomène climatique bien connu. Alors, pour subvenir aux besoins en énergie de l’île, on fait tourner des groupes électrogènes qui brûlent du kérosène (du gasoil léger) et le prix du KW est, toutes sources confondues 6 fois plus couteux que le KW nucléaire de la métropole !
L’éolien de Marie-Galante sert pourtant de vitrine pour EDF …

————————–

J’ajouterai que j’ai visité en détail les installations éoliennes de Marie-Galante, sorte de vitrine éolienne d’EDF. mais c’est une leurre !
Quand le vent faiblit ou qu’il est trop fort, les « moulins » ne peuvent plus fournir d’électricité, ils sont mis en torche. C’est ce qui se passe en Allemagne 60 % du temps mais les écologistes allemands se gardent bien de relater ce défaut de leurs rêves.
Il y a quelque part un suivisme aveugle des écologistes français emmenés par Cohn-Bendit dont le pouvoir de conviction est évident (ça me rappelle une fable de La Fontaine où il était question d’un fromage) et ces ignorants se sont engagés dans ce projet totalement irréaliste de sortir du nucléaire. A se demander si le lobby pétrolier n’est pas derrière tout de bruit.
Pour mémoire, depuis le 11 mars 2011, les importations de produits pétroliers du Japon ont augmenté de 35 %, merci pour les gaz à effet de serre !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s