Les enjeux politiques des Verts

Je viens d’entendre José Bové que je ne porte pas dans mon coeur (considérant que c’est un imposteur qui s’est propulsé député européen en faisant des OGM son cheval de bataille sans aucune crédibilité scientifique) sur France Inter ce soir, depuis Strasbourg.
Pour les écolos, l’aéroport de Notre Dame des Landes est aussi important du point de vue idéologique que l’EPR de Flamanville.
C’est vraiment une image caricaturale de l’ensemble de la gauche française, car c’est sur ces points que les socialistes et les verts se sont pris de bec depuis des semaines pour savoir qui aurait telle circonscription ou telle autre.
Ceci signifie que Hollande va devoir se plier aux exigences de ces dangereux rêveurs pour avoir une chance de « battre » la droite aux élections présidentielles et législatives de 2012 en France.
Avec un tel programme, la France est certaine de boire le bouillon et de ne pas s’en remettre car c’est devenu surréaliste de voir des hommes politiques prétendre gouverner un pays comme la France en rêvant, en créant des postes de fonctionnaires, en distribuant sans discernement des subsides inconsidérément, en revenant à la retraite à 60 ans alors que la population vieillit, et pourquoi pas à la semaine de 30 heures puisqu’avec leur incurie il n’y aura de toute manière plus de travail !
Les mesures à prendre sont simples.
Revoir l’ensemble de la fiscalité française pour que les finances de l’Etat français soient immédiatement rééquilibrées :

Il faut chercher l’argent là où il se trouve, c’est-à-dire faire payer des taxes (et non pas des impôts) par ceux qui s’exposent à de telles taxes. Il existe déjà les taxes d’habitation, d’assainissement, etc, il n’est pas nécessaire de les modifier, elles sont dirigées vers ceux qui se logent, il serait donc opportun de suivre la même philosophie pour un certain nombre de consommations :
1- taxe sur les voitures avec rétablissement de la vignette automobile avec forte progressivité tenant compte de la cylindrée (tant pis pour le lobby des constructeurs automobiles). Notons qu’aux Pays-Bas, une petite voiture est taxée 600 euros par an !
2- augmentation des droits de mutation avec forte progressivité tenant compte de la valeur des biens (avantage : arrêt de la spéculation immobilière, mais tant pis pour les lobby des promoteurs, agents immobiliers, etc).
3- rétablissement de la taxe sur la vente des objets d’art (tant pis pour Laurent Fabius).
4- augmentation substantielle de la taxe sur les successions (elle est de 40 % aux USA, et peut atteindre 90 % faut-il le rappeler).
5- taxe sur les plus values mobilières non déductible et progressive (suppression de l’avoir fiscal), tant pis pour le lobby des agents de change et autres courtiers.
6- instauration ou rétablissement de taxes sur les éléments de train de vie : yachts, droits de chasse, résidences secondaires, avions privés ou d’entreprise, chevaux de course, voitures de sport ou d’agrément de plus de 3 litres de cylindrée, etc (diverses taxes existaient et ont été supprimées).
7- taxe sur les animaux de compagnie à usage non professionnel (cette taxe existait et a été supprimée, tant pis pour le lobby des fabricants d’aliments pour animaux).
8- augmentation substantielle de la TIPP pour usage de loisir et déplacements urbains et périurbains alors qu’il existe des transports en commun en réinvestissant l’intégralité des recettes générées dans l’aménagement de vrais transports en commun qui feront cruellement défaut quand le baril de pétrole aura atteint 500 dollars voire plus (tant pis pour le lobby pétrolier et les constructeurs d’automobiles, encore eux).
9- taxation à 50 % des revenus des pharmaciens engendrés par les commissions perçues sur la vente des médicaments et autres produits remboursés par la SS qui rembourse ces commissions aux patients (tant pis pour le lobby des pharmaciens et le lobby des industriels de la santé).
10- taxation au taux de TVA normal de tous les produits alimentaires transformés, les produits tels que farine, sucre, viande, fruits et légumes, huile non hydrogénée, poissons frais pouvant éventuellement être exemptés de toute taxe. La TVA normale doit ainsi être appliquée à la restauration rapide ou normale ainsi qu’à tous plats congelés pré cuisinés disponible dans le commerce ainsi que tous les produits laitiers autres que le lait entier (tant pis pour les puissants lobby de l’agroalimentaire et de la grande distribution).

Enfin, suppression de toutes les « niches fiscales » qui ne sont que la résultante d’une accumulation de petits ajustements pour la satisfaction de l’un ou de l’autre au bon vouloir des élus mais aggravant les inégalités entre les citoyens et remise en question de l’ensemble des subventions aux associations de type 1901 qui sont le plus souvent inutiles et détournent ainsi les fonds publics.

Ce programme ne peut pas être appliqué par un gouvernement dit de « droite » car il est pieds et poings liés par la finance et les lobbys qui gravitent dans les couloirs des ministères et du Parlement. Mais le serait-il par un gouvernement de gauche ?

Vive la République, vive la France …

(Taxes ou impôts : une série de mesures déjà proposée sur divers commentaires ces derniers mois)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s