filmographie

J’ai regardé ce jour un film vraiment terrible (en version française) de Mark Romanek intitulé « Never let me go ».

Dans la journée j’avais lu une interview d’Haruki Murakami dans le Guardian, un de mes quotidiens favoris.

Ce film est inspiré d’un roman de Kazuo Ishiguro http://fr.wikipedia.org/wiki/Kazuo_Ishiguro

Et j’ai découvert que « Les Vestiges du Jour » avait été également inspiré d’un roman du même auteur.

Le film Never Let Me Go m’a carrément bouleversé. Même si je déflore l’histoire pour mieux expliquer ce que j’ai ressenti, j’insiste sur la subtilité du non-dit dans toute cette histoire.

Dans l’Angleterre contemporaine, des enfants sont élevés littéralement dans le seul but de donner ensuite leurs organes pour sauver des vies jusqu’à ce que leur propre mort s’en suive, par exemple quand on prélèvera leur coeur, stade ultime d’un processus inexorable de mutilation progressive contre lequel ils ne peuvent pas se révolter à moins qu’un garçon et une fille puissent prouver qu’ils sont amoureux l’un de l’autre auquel cas ils obtiennent un sursis le temps de vivre un peu de bonheur. Mais le système ne l’entend pas de cette oreille et ils sont néanmoins condamnés à leur sort.

Comme j’ai décidé de remplir enfin les formalités administratives pour qu’on puisse à ma mort prélever les organes encore utilisables de ma carcasse, ce film m’a conforté dans cette idée. A vrai dire, en Espagne, il faut en réalité remplir un formulaire spécial pour qu’on ne prélève pas d’organes : tout décédé en milieu hospitalier est un donneur potentiel. La formalité à laquelle je fais allusion facilite en quelque sorte le processus puisque l’on procède avec une simple prise de sang à l’analyse du groupage immunitaire pour trouver aussi rapidement que possible un receveur.

Seul hic, j’ai encore plein de larves de Plasmodium vivax dans le foie et les médecins risquent de ne pas aimer, mais après tout, sauver une vie contre la malaria, le jeu en vaut tout de même la chandelle !

Revoyez Les Vestiges du Jour et Never Let Me Go ! Deux films magnifiques …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s